Naruto next gen

Venez créer la vie de votre Shinobi, transformer l’histoire de Next Gen. Faire des combats où le résultat n’est pas connu, même pas par le destin. Il faut néanmoins un niveau raisonnable pour pouvoir prétendre à un perso du manga.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mayura-chan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mayura Nashi

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: [Mayura-chan]   Lun 17 Sep - 22:34

~~~~~~~~~~Votre Personnage~~~~~~~~~~

Nom: Nashi
Prénom: Mayura
Âge: 16 ans
Village ou organisation: Suna
Affinités: Futon (vent)
Rang: Euh ... Junin ? ^^"

Description physique: Mayura est grande et fine, elle a de long cheveux noirs corbeau qui lui descendent jusqu’en bas du dos. Ils sont lisses mais ses interminables mèches brunes sont incroyablement rebelles et indisciplinées. Elle a deux grands yeux couleur topaze, doré comme le miel qui peuvent être d’une douceur satinée et délicate ou d’une rage sans merci. Son regard pourtant vif et aiguisé semble continuellement mort, comme lasser de tout. Sa peau frêle et claire est un contraste magnifique avec se chevelure sombre comme la nuit. Elle a de fines lèvres rosâtres qui son parfois étirer d’un sourire énigmatique … ou mesquin. Elle est souvent habiller d'une longue veste de coton noir qui lui descend jusqu’aux chevilles, il est relativement rare de voir des lignes parfaites qui se cachent sous ce lourd veston. Elle a le visage éraflé de deux immenses griffures parallèles qui traversent son œil gauche, seul son sensaï et elle savent d'où vient cette rare imperfection qui vient gâcher son joli minois.

Description mentale: Elle aime le silence et la pluie (irronie du sort, elle habite à Suna), elle a une sainte horreur du bruit. Elle est plutôt du genre antisociale et horripilante. Elle a souvent un petit sourire en coin qui à le don d'énerver son interlocuteur -qui essaye avec peine d'instaurer le dialogue-. Elle adore plonger ses mains froides dans le sable fin de Suna et admirer l’infinité du désert. Une des seules choses qui réveillent une certaine euphorie en elle, sont les stands de brochettes de pieuvre séchées. Son pêcher mignon qui la fait retomber en enfance, le filet de bave eu coin de la bouche. Plus distante et méprisante, elle a du mal à tisser des liens avec les gens sans cesses sur ses gardes. Elle a la mauvaise habitude de toiser son interlocuteur ce qui ne l'aide pas à s'en faire un amis. Dans le fond elle est plutôt gentille ... enfin c'est ce qu'essaye de croire sans sempaï qui se demande parfois si elle n'ai tout simplement pas un mur de glace sadique et sanguinaire.


Histoire: Jusqu'a l'âge de 9 ans, je vivais normalement, dans une famille normale et sans histoire. J'étais une ninja ordinaire qui venait de rentrée à l’Académie.
Mon père tenait un magasin d'armes basiques en centre ville. Son affaire marchait plutôt bien, les objets les plus simples sont souvent les plus utiles. Sa petite boutique était placée en face d'un bon stand de nouille à emporter. Le samedi était mon jour préféré, et pour cause, non seulement j’avais l’honneur de bénéficier de l’expérience de mon père à l’entrainement, mais en plus la journée se finissait avec un buffet à volonté de bols de nouilles et de brochettes de pieuvre sécher !
Mon père était un grand gaillard de plus de deux mètres. Sa carrure impressionnante cachait –comme c’est souvent le cas- un cœur tendre et attentionné. Il vouait un amour sans limite à ma mère. Celle-ci était une ninja médicale. J’étais très fier d’elle, elle sauvait des vies tout les jours. Elle revenait souvent tard et exténuée mais un bonheur extrême d’avoir été utile dans le cœur. Je l’entendais entrée dans ma chambre à pas de loups, chaque soir, pour me déposer une bise sur le front. C’est ce contact chaleureux qui m’aidait à m’endormir. Parfois quand elle avait un congé elle me racontait des histoires passionnantes sur ses missions. Elle ne m’effrayait pas lorsqu’elle me parlait de la mort. Je n’avais pas une vision précise de ce que c’était mais je savais que c’est toujours mieux de ne jamais avoir affaire à elle. Cette normalité absolue ne me gênait pas. A l’Académie j’avais peu d’amis, je n’avais jamais éprouvé le besoin réelle d’en avoir. J’apprenais mes leçon, je m’entrainais avec assiduité et j’apprenais les bases de ninjutsu médical avec parfois l’aide de ma mère. J’étais passée Genin à l’âge de 10 ans, à partir de ce moment, mon père fut toujours derrière moi, il me mettait une pression énorme pour que je progresse, surtout question vitesse. Il me faisait faire des exercices tous plus poussés les uns que les autres. Le résultat était que, certes j’avais une vitesse excellente, mais lorsque je devais partir en missions avec mon équipe -numéro 2- j’étais déjà exténuée.
Mon sempaï s’appelait Masahiro. Ce nom qui était sensé vouloir dire « sage » était loin de définir le caractère de celui-ci. C’était un homme …. hyperactive, il avait environ une trentaine d’années et il était plus que surexcité. Pendant que les autres équipes faisait 1 voir 2 mission de rang D par semaine, nous en faisions le triples. Tous ce passait bien … et normalement –fidèle à ma réputation- jusqu'à ce jour.
Je rentrais de l’école comme à mon habitude, étrangement ce jour je ne fus pas accueilli avec une chaleureuse embrassade de la part de mon père. Je décrétai qui avait du faire des heures supplémentaires au magasin. En fille studieuse que je commençai à étudier un livre que ma mère m’avait prêté sur son jutsu favoris. Quand soudain, j’entendis des cris, des cris nombreux et stridents, qui venaient du centre de la ville, je sortis, paniquée, voir ce qui se tramait quand je tombai nez-à-nez devant un amas de gens qui se dirigeait aux portes du village, la terreur imprégnée sur leurs visages me fit à mon tour frissonné de frayeur. Par esprit de contradiction, et surtout par curiosité, mon instinct me poussa a me dirigé vers le centre ville, endroit que tout le monde semblait fuir.
Plus je m’y approchais, plus le bruit assourdissant des hurlements était puissant et plus la chaleur était suffocante. Une fois sur place, je découvris le chaos qui régnait autour de moi, tout le centre du village périssait sous les flammes, après les cris de terreur on pouvait distinguer un mot que beaucoup de gens avait à la bouche …. « eau ». Evidemment, l’eau n’est pas quelque chose qui abondait à Suna. Mais une autre réalité flagrante me vint à l’esprit.

_ Papa. Soufflais-je, comme paralyser. Papaaaaaa, vociférais-je nettement plus fort cette fois.

Le magasin de mon père était au milieu de ces flammes. Que pouvais-je faire. La plupart des ninjas de Suna étaient absent, il y avait une espèce de congrès des grands ninjas tout puissants. Je sentis mes jambes se dérober, la peut au ventre. La dernière chose que je vis c’est une maison s’écrouler et une voix hurlant mon prénom.

***

Je me réveillai dans un endroit que je ne connaissais pas. Les murs étaient blancs, d’une clarté presque aveuglante. J’étais dans un lit confortable recouverte d’un épais drap de coton couleur saumon. Je ne me souvenait pas pourquoi j’était ici, j’essayai de me lever quand une douleur atroce me submergeât.

_Ah tu te réveil enfin.

Je sursautai, il me fallu quelques secondes pour reconnaître la voix rauque qui résonnait dans la pièce.

_Maitre Masahiro, me réjouissais-je, me rappelant ainsi l’affreuse douleur que j’avais eux côtes.

Après une ou deux politesses de celui ci, il me rappela l’incendie de la ville. Qu’une poutre m’était tombée dessus, tout les os que j’avais de cassé et au passage, que j’étais plutôt chanceuse d’être encore en vie. Il m’informa également l’étendu des dégâts et l’embarras où se trouvent tous les ninjas absent. Il y a eu un silence pesant avant qu’il reprenne.

_Ton père à péris dans les flammes. Il s’arrêtas de nouveau, conscient du choc de la nouvelle. Ta mère était également sur les lieux, en tant que ninja médical, elle t’a aperçu et lorsqu’elle s’est avancée pour t’ordonner de fuir, elle a vu cette poutre qui tombait sur toi, elle s’est empressée de s’initier entre toi et elle et …. Elle est morte également … pour te sauver.

La terreur s’était emparée de mes traits. Je tremblait comme jamais auparavant. Mes yeux me brulait et ce que je sentait dégoulinés le long de mes joues ... je savais que ce n’était pas des larmes. Ce liquide chaud qui partait de mes yeux était du sang. Je tournai la tête calmement vers Masahiro, comme anesthésiée. Je ne vis qu’un soupçon de surprise dans les yeux de mon maître.

_Mhh, ça devait arriver. Dit-il simplement en me tendant un miroir.
L’image que je vit était flou, troubler par la pellicule de sang sécher qui stagnait devant mes yeux, je l’essuyai d’un coup de manche pour découvrir un regard noir et froid, plus de pupilles, plus d’iris, seulement du noir, le plus sombre et le plus terrifiant des noirs.

_C’est un dojutsu, continuât-il comme pour répondre à ma question muette.

Il m’expliqua que c’est la spécialité de ma famille. Que mon père voulait m’en parler pour mon anniversaire, ce serais mon cadeau. Quand je l’activais, j’avais certes une douleur immense au niveau des yeux, mais ma vitesse était incroyablement élevée.

*C’est donc pour ça que mon père tenait tant à ce que sois rapide sans utilisée cette …. Facilitée.*

Ces paroles martelais mon torses de coup tous plus violant les uns que les autres. Mes parents étaient morts par ma faute, à cause de ma curiosité malsaine. A cause de la lenteur de ma réflexion. Plus jamais je ne veux mettre la vie de ceux que j’aime en danger à cause de moi.* Pensais-je avec dégout.

_Nous partons pour un long voyage quand tu seras rétablie, beaucoup de temps sera nécessaire pour que tu métrise cette technique … Et pour que tu progresse sérieusement.

Finissa-t’il avec un clin d’œil. Puis à nouveau je sombra, exténuée et anéantie.

~6 ans plus tard~ (Je met une petite suite histoire de connaitre sa situation)

J’étais enfin de retour à ma terre d'origine. Je retrouvais enfin cette couleur du doré qui m'avait tant manqué. La chaleur étouffante ne me gênait en aucuns cas, elle m'avait tant manqué elle aussi. La douce brise caressait ma peau, effilant mes interminables mèches brunes. Le sable chaud s'étendait à perte de vue. Je m’étirai légèrement et laissa échapper un bâillement. J’avançai à pas modérer jusqu’aux portes de la ville. Immense et majestueuse.

_Home sweet home, soufflais-je avec un sourire.


~~~~~~~~~Vous~~~~~~~~~~

Comment avez-vous connu le forum ? Je crois que c'était un partenaire d'un autre fofo faudra que j'aille voit ça ^^

Comment le trouvez-vous ? Pas mal

Votre prénom et votre âge ? Esther Cool ==> 14 zans

Depuis quand faites-vous du Rp ? Pas bien longtemps ^^' (j'ai un peu de mal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotori Mitoko
Vagabonde
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 29
Localisation : Dans le souffle du vent...

Feuille de personnage
Grade: Kunoichi Kotori...
Age du Perso: Inconnu...
Techniques:

MessageSujet: Re: [Mayura-chan]   Lun 17 Sep - 22:45

Etant donné que tu dis tout juste commencer le Rp, je ne serait pas trop strict... Donc voila mon avis personnel...

-Je pense que ta fiche vaudrais plus Chunnin non loin de Jounin, mais si un admin te donne son accord pour le rôle de Jounin, alors tu aura aussi le mien...
-Le village de Suna est plein, tu est donc priée d'en prendre un autre (Konoha est également plein)
-Ton histoire doit être à la troisième personne du singulier (Il / Elle) A moins que tu ne la décrive comme des parties de jounal intime...

Sinon, je me contenterais d'une dernière chose:
Bienvenue parmis nous, et bon Rp !

_________________
Reine des flammes impures...
Déesse des cieux obscures...
Princesse de la terre divine...
Guerrière de l'eau sublime...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayura Nashi

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: [Mayura-chan]   Mar 18 Sep - 20:24

Merci, tant pis pour le village, c'est juste que ça collait avec mon histoire et mon affinitée ^^"

Désolé je ferais des RP à la troisième personne dorévanant ^^"

Metter moi celui que vous voulez ^^ Kiri ou Oto ou un autre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotori Mitoko
Vagabonde
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 29
Localisation : Dans le souffle du vent...

Feuille de personnage
Grade: Kunoichi Kotori...
Age du Perso: Inconnu...
Techniques:

MessageSujet: Re: [Mayura-chan]   Mar 18 Sep - 23:46

Suite à une discussion avec Kakashi, nous te laissons une place à Suna, puisque mon cher collègue quitte sa tenue de Kazekage pour celle du ninja copieur...
Tu as donc ton premier OUI, attends le second avant de jouer...

_________________
Reine des flammes impures...
Déesse des cieux obscures...
Princesse de la terre divine...
Guerrière de l'eau sublime...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatake Kakashi
Admin
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2007

Feuille de personnage
Grade: Jounin
Age du Perso: 28 ans
Techniques:

MessageSujet: Re: [Mayura-chan]   Mer 19 Sep - 8:18

Alors, bienvenue dans le monde de NAruto,
Tu as ton second OUI, en espérant que tu t'amuses parmit nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://next-gen-roxxor.forumactif.com
Mayura Nashi

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: [Mayura-chan]   Mer 19 Sep - 13:26

Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mayura-chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mayura-chan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chan IRC : Souls-Team (Quizz Dates, Lots etc...)
» Titi-Chan de retour
» Galerie de Emy-chan
» Les relations du shunshui nanao-chan et Ugly Lisa
» Geci-chan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto next gen :: Avant le Rp :: Presentation-
Sauter vers: